Place des femmes : peut mieux faire dans les manuels scolaires

Par

Les ouvrages scolaires, malgré quelques progrès, peinent toujours à reconnaître la place des femmes dans l’Histoire. Le centre Hubertine Auclert a mené une enquête édifiante sur les ouvrages à destination des classes de secondes. Et compte tenu de ce sombre constat n’a pu décerner de prix d’excellence du manuel d’histoire antisexiste.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Avec régularité et constance, les rapports sur la place des femmes dans les manuels scolaires se suivent et se ressemblent. Depuis des années, tous font le constat, malgré certains progrès, d’une représentation encore stéréotypée, tronquée et toujours minorée de la place des femmes dans l’Histoire. Du rapport commandé en 2004 par le Conseil économique et social à l’historienne Annette Wieviorka à celui de la Halde en 2009, ils répètent inlassablement qu'en dépit d'une histoire des femmes qui connaît depuis trente ans de grandes avancées, bouleversant les représentations communément admises, la représentation des femmes à l'école via les manuels est encore souvent totalement sexiste.