Le groupe LVMH veut racheter « Le Parisien »

Le groupe de luxe proposerait 50 millions d'euros.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LVMH a confirmé mardi être entré en négociations exclusives avec le groupe Amaury en vue de racheter les quotidiens Le Parisien et Aujourd'hui en France. Ce projet, soumis à la consultation des instances du groupe Amaury, devra recueillir le feu vert de l'Autorité de la concurrence, précise dans un communiqué le groupe de luxe, déjà propriétaire du groupe Les Échos et de Radio Classique.