L’enfer de la prostitution en procès

Deux procès de filières nigérianes de prostitution se tiennent devant le tribunal correctionnel de Paris, dont l’un des plus gros réseaux jusqu’à présent démantelés.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Depuis environ trois ans, les filières de prostitution venues du Nigeria sont au cœur des affaires de proxénétisme jugées en France. En ce moment, deux procès de filières nigérianes se tiennent devant le tribunal correctionnel de Paris, dont l’un des plus gros réseaux jusqu’à présent démantelés. Seize personnes comparaissent, qui ont fait au moins une cinquantaine de victimes.