Les secrets révélés par l'affaire Bettencourt sur les pratiques des professionnels de santé entourant l'héritière de L'Oréal ébranlent l'institution médicale. Au point que le Conseil national de l'Ordre, garant du respect «des principes de moralité, de probité, de compétence et de dévouement indispensables à l'exercice de la médecine», souhaite des éclaircissements sur les agissements de ceux et celles qui prodiguent leurs soins à Liliane Bettencourt.