La Parisienne Libérée: «C'est la faute aux abstentionnistes !»

Par

Cette semaine, la Parisienne Libérée chante le désastre d'un socialisme en perdition : tout lien entre les résultats obtenus aux élections municipales et la politique conduite depuis deux ans serait purement fortuit. Vidéo.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.