En un an, la police a abattu six personnes

Depuis le 1er mars 2017, les conditions dans lesquelles les policiers peuvent faire usage de leur arme ont été assouplies : en cas de danger, ils peuvent tirer sur une personne qui prend la fuite.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Six personnes ont été abattues par des policiers depuis mai 2007. Deux d’entre elles, qui avaient agressé des passants à l’arme blanche, font l’objet d’une enquête du parquet antiterroriste après que leurs actes ont été revendiqués par l’organisation État islamique. Les quatre autres ont été abattues dans leur voiture alors qu’elles tentaient de se soustraire à un contrôle d’identité. Pour plusieurs d’entre elles, les fonctionnaires ont fait feu alors que leur vie n’était pas en danger.