La députée d’ultra-droite Emmanuelle Ménard privée de Twitter

Par

Twitter a été contraint de suspendre le compte de la députée d'extrême droite Emmanuelle Ménard. Celle-ci avait écrit que Greta Thunberg méritait une « bonne fessée ». Sous le flot de signalements et de protestations la plate-forme à été obligée d'agir.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La députée héraultaise Emmanuelle Ménard a déchainé les passions sur Twitter. Le 23 juillet, dans un post, elle écrivait : « Greta Thunberg. Dommage que la fessée soit interdite, elle en mériterait une bonne. » Ce tweet a depuis été effacé mais des signalements ont été adressés à Twitter qui a suspendu le compte de la parlementaire.