« Ça va être dantesque. » Opposante farouche des lobbies dans le domaine de la santé, Catherine Lemorton, la présidente (PS) de la commission des affaires sociales, anticipait un dur combat. La “bataille du demi” fut à la hauteur. Ce fut même un des hauts faits de l'examen à l'Assemblée nationale du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2013 qui s'est achevé vendredi soir – le vote solennel est prévu mardi.