Enseignants absents : débordé, le recteur de Créteil «fait les fonds de tiroir»

Par
Par manque d'enseignants remplaçants, le recteur de l'académie de Créteil fait appel dans une circulaire datée du 18 novembre à des personnels «ayant des compétences avérées», faute d'être au moins titulaires d'une licence. C'est une situation chronique puisqu'en 2008, il avait déjà battu le rappel des enseignants retraités ! La systématisation de ce mode de recrutement à la sauvette, sans formation et payé au lance-pierre, inquiète syndicats d'enseignants et fédérations de parents d'élèves.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En février 2008, le rectorat de l'académie de Créteil avait, faute de remplaçants, battu le rappel des enseignants retraités. Cette fois, dans une circulaire en date du 18 novembre 2009, le recteur de l'académie de Créteil, Jean-Michel Blanquer, demande aux chefs d'établissement de rechercher «dans [leur] entourage personnel ou parmi [leur] population de vie scolaire, des étudiants ou des personnes titulaires au minimum d'une licence ou ayant des compétences avérées qui pourraient venir valablement alimenter le vivier de contractuels ou de vacataires».