Ces études qui font mauvais genre à droite

Les études de genre (« gender studies ») proposent une lecture sexuée du monde social et des rapports de pouvoir. Une telle approche pluridisciplinaire est ici défendue par Danièle Voldman, Fabrice Virgili, Laure Bereni et Éric Fassin. Parité parfaite, au service d'un propos pédagogique et engagé du meilleur genre...

Vidéo réservée aux abonné·es

Enquêtes exclusives, reportages, documentaires, entretiens…

Je m’abonne pour 1€

Résiliable en ligne à tout moment

Se connecter

D'organique, le sexe est aussi devenu politique. Pouvons-nous faire une lecture sexuée des rapports sociaux ? Faut-il envisager le contrôle exercé par des êtres humains sur leurs semblables, à travers le prisme d'une lutte des sexes non pas tant biologiques que socialement construits, culturellement forgés ? Oui, répondent les études de genre, qui ne sont pas nées de la dernière pluie. Dès 1949, Simone de Beauvoir avait énoncé, dans Le Deuxième Sexe : « On ne naît pas femme, on le devient. » Mais alors comment (cela vaut également pour les hommes) ? Telle est la question, la différence des sexes n'étant donc plus considérée comme une donnée naturelle immuable...

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

À la Une de Mediapart

France — Reportage
À Saint-Étienne, le maire se barricade dans son conseil municipal
Pour le premier conseil municipal depuis le début de l’affaire du chantage à la sextape, le maire Gaël Perdriau a éludé les questions de l’opposition. Pendant que, devant l’hôtel de ville, des centaines de manifestants réclamaient sa démission.
par Antton Rouget
Europe — Analyse
En Italie, l’abstention a fait le match
La victoire de la droite et de l’extrême droite en sièges cache une stabilité de son électorat. Le pays n’a pas tant viré à droite sur le plan électoral que dans une apathie et une dépolitisation dont le post-fascisme a su tirer profit.
par Romaric Godin et Donatien Huet
Gauche(s) — Analyse
Julien Bayou démissionne, les écolos sidérés
Visé par une enquête interne de son parti pour « violences psychologiques », le secrétaire national d’Europe Écologie-Les Verts et coprésident du groupe écologiste à l’Assemblée nationale a démissionné de ses fonctions. Il dénonce une « instrumentalisation des souffrances » à l’ère de #MeToo et à deux mois du congrès des écologistes.
par Lénaïg Bredoux et Mathieu Dejean
Gauche(s) — Entretien
Boris Vallaud : « Je ne crois pas aux privilégiés d’en bas »
Soucieux de parler aux « classes populaires laborieuses », le chef de file du groupe socialiste à l’Assemblée nationale estime que leurs intérêts sont conciliables avec la transition écologique. Et met en garde contre la banalisation de l’extrême droite.
par Mathieu Dejean, Fabien Escalona et Pauline Graulle