Les pistes du rapport Villani sur l'intelligence artificielle

Par
La France doit mettre en place un "écosystème de la donnée", se concentrer sur des secteurs stratégiques et endiguer la fuite des cerveaux si elle veut faire entendre sa voix en matière d'intelligence artificielle face à Pékin et Washington, selon le rapport de Cédric Villani publié mercredi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La France doit mettre en place un "écosystème de la donnée", se concentrer sur des secteurs stratégiques et endiguer la fuite des cerveaux si elle veut faire entendre sa voix en matière d'intelligence artificielle face à Pékin et Washington, selon le rapport de Cédric Villani publié mercredi.