Accident de l'AF-447: les zones d'ombre, les contradictions et les enjeux financiers

Par
Connaîtra-t-on jamais les causes de l'accident du vol Air France 447 effectuant la liaison Rio-Paris? Près d'un mois après, personne n'est encore capable d'expliquer ce qui s'est réellement passé au-dessus de l'Atlantique. Entre la faible chance de retouver les boîtes noires, et la communication peu transparente des parties concernées, on peut se demander si la lumière sera un jour faite sur cette catastrophe. Les enjeux financiers sont énormes, les pilotes s'inquiètent tandis que constructeur et compagnie tentent de limiter les dégâts (photo des premiers débris récupérés).

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Bientôt un mois après l'accident du vol Air France 447, effectuant la liaison Rio-Paris, personne n'est encore capable d'expliquer ce qui s'est réellement passé au-dessus de l'Atlantique ce 1er juin 2009. Mais, en dépit des mises en garde habituelles sur le thème « il faut laisser se dérouler l'enquête », il apparaît d'ores et déjà que les principaux organismes concernés par l'investigation en cours (Air France, Airbus, la Direction générale de l'aviation civile [DGAC] et le Bureau d'enquêtes et d'analyses [BEA]) n'ont pas fait preuve de transparence dans leur présentation des rares faits connus.