La grande peur des oligarques

Par
L'aumône demandée à une minorité de très riches n'est que l'alibi d'une rigueur pour le plus grand nombre. Grossière, la manœuvre a été accompagnée d'une opération de diversion avec l'appel «Taxez-nous!» du Nouvel Observateur. Cette entourloupe dit aussi la peur qui habite cette présidence et l'oligarchie qui l'entoure.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Chacun l'a compris à l'annonce, mercredi 24 août, des mesures d'austérité gouvernementales : l'aumône demandée à une minorité de très riches n'est que l'alibi d'une rigueur pour le plus grand nombre (lire ici l'article de Laurent Mauduit sur cette austérité aux allures de Grand Guignol). Grossière, la manœuvre a été accompagnée d'une opération de diversion avec l'appel «Taxez-nous!» du Nouvel Observateur. Mais cette entourloupe dit aussi la peur qui habite cette présidence et l'oligarchie qui l'entoure, tant la crise met en évidence leurs impostures. Décryptage en forme de message d'espoir.