Le premier budget Macron franchit l'obstacle du Conseil

Par
Le Conseil constitutionnel a validé jeudi dans les grandes lignes les mesures contestées de la loi de finances pour 2018, notamment la refonte de l'impôt sur la fortune, la réforme de la taxe d'habitation, la réduction des aides au logement (APL) et l'instauration d'une "flat tax" sur les revenus du capital.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le Conseil constitutionnel a validé jeudi dans les grandes lignes les mesures contestées de la loi de finances pour 2018, notamment la refonte de l'impôt sur la fortune, la réforme de la taxe d'habitation, la réduction des aides au logement (APL) et l'instauration d'une "flat tax" sur les revenus du capital.