Une préfète évincée pour avoir fait son travail

Marie Lajus, préfète d’Indre-et-Loire, vient d’être débarquée après s’être opposée à un projet de construction près d’un château classé et sur un terrain non constructible.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

La préfète d’Indre-et-Loire a-t-elle été démissionnée pour avoir défendu l’environnement et irrité du même coup des élus de la majorité ? Il semble bien que oui. Marie Lajus, qui avait été nommée à ce poste fin juillet 2020, en a été éjectée le 7 décembre dernier par le ministre de l’intérieur Gérald Darmanin, et se retrouve sans affectation. Le quotidien La Nouvelle République fait aussitôt état de nombreux différends qui ont opposé des élus locaux à la préfète, au point d’obtenir sa tête.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal