Les petites mesquineries d’André Santini

Le député (LREM) des Hauts-de-Seine Gabriel Attal n’a toujours pas de permanence à Issy-les-Moulineaux, rapporte Le Parisien. En cause : les prix de l’immobilier et surtout la rancune tenace du maire André Santini (UDI).

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un an après son élection dans les Hauts-de-Seine, le député LREM Gabriel Attal, qui souhaite implanter la sienne à Issy-les-Moulineaux, est toujours sans permanence fixe. Les prix de l’immobilier n’aident pas. Ni surtout le maire et député sortant André Santini (UDI), mauvais perdant si l’on en croit Le Parisien du 29 mai.