A Rennes, le choc PSA secoue toute la ville

Par

Avec les milliers d’emplois menacés par le plan social chez PSA, la région de Rennes, jusque-là épargnée par le chômage de masse, pourrait vite rattraper les moyennes nationales. Déjà, en un an, la hausse enregistrée est de plus de 12 %, avec en première ligne les jeunes et les intérimaires.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Rennes, envoyé spécial