Toulouse: le jeune Angolais Aluisio restera en France

Par

Le tribunal administratif de Marseille a levé ce matin l’obligation de quitter le territoire dont était frappé le jeune Aluisio Quintai. Il devrait recevoir une autorisation provisoire de séjour.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La décision officielle est attendue pour la fin de semaine. Mais le « dispositif » rendu par le tribunal administratif de Marseille ce matin dans l'affaire Aluisio Quintai, ce jeune Angolais menacé d'expulsion après son arrestation à Toulouse mardi 21 août (voir notre article précédent), présage d'une issue très positive. « Ça ne pouvait pas mieux se passer, résume son avocate maître Anne-Laure Macherey, jointe au téléphone à l'issue de l'audience. Il est admis à l'aide juridictionnelle, son obligation de quitter le territoire français (OQTF) est levée et le tribunal administratif a enjoint au préfet de Haute-Garonne de lui délivrer une autorisation provisoire de séjour (APS). »