Takieddine: «Sarkozy a intérêt à me recevoir»

Par

Le marchand d'armes a été interviewé par BFM-TV. Il demande «au Président de lever le secret défense sur tous les contrats, dans les 24h». Il assure n'avoir rencontré Sarkozy qu'à deux reprises et avoir surtout travaillé avec Guéant à qui il demande aujourd'hui «des excuses». Il dénonce des «gens sales» dans l'entourage du chef de l'Etat. Sont visés: Djouhri, Bourgi, et surtout Villepin et les chiraquiens.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Interrogé par BFM-TV ce jeudi 29 septembre, le marchand d'armes et intermédiaire Ziad Takieddine, mis en examen le 14 septembre dans l'enquête du juge Van Ruymbeke sur le financement de la campagne Balladur de 1995, s'est expliqué sur ses relations avec le chef de l'Etat, avec Jean-François Copé ou encore Claude Guéant, ainsi que sur ses missions dans divers contrats mis au jour tout l'été par Mediapart.