Zemmour commet onze fautes et approximations (en un seul chapitre)

Par

Éric Zemmour propose une vision personnelle de l’histoire de France… appuyée sur de nombreuses erreurs et contre-vérités. Passage au crible de son chapitre consacré à la première croisade.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans Destin français. Quand l’histoire se venge, son dernier ouvrage, sorti cet automne, Éric Zemmour parle abondamment de l’histoire de France. Si l’auteur prend soin de ne jamais se poser en historien, on ne l’entend pas moins affirmer dans un entretien au Point qu’il fait une « synthèse historique » et que « l’histoire n’appartient pas aux historiens ». Nous ne chercherons pas ici à disséquer la vision politique qui sous-tend son travail : d’autres le feront, et mieux que nous.