Un arrêté de Taubira autorise la vidéosurveillance pour les détenus suicidaires

Par

Le ministère de la justice a publié dimanche 28 décembre au Journal officiel un arrêté, autorisant la vidéosurveillance des détenus placés en cellule spéciale en raison de risques de suicide.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le ministère de la justice a publié dimanche 28 décembre au Journal officiel un arrêté, prévoyant la vidéosurveillance des détenus placés en cellule spéciale en raison de risques de suicide, relève le site de Libération. Les mesures prises « garantissent la sécurité de la personne placée dans l’attente de sa prise en charge sanitaire et permettent une intervention rapide des services »