A Blanquefort, la CGT annonce vouloir assigner Ford en justice

Par
Le syndicat CGT de l'usine Ford de Blanquefort en Gironde qui fermera ses portes à la fin du mois d'août a annoncé mardi son intention d'assigner Ford en justice pour dénoncer "l'absence de motif économique" dans cette décision.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BORDEAUX (Reuters) - Le syndicat CGT de l'usine Ford de Blanquefort en Gironde qui fermera ses portes à la fin du mois d'août a annoncé mardi son intention d'assigner Ford en justice pour dénoncer "l'absence de motif économique" dans cette décision.