"Gilets jaunes": Des policiers seront jugés, indique le procureur de Paris

Par
Des policiers seront renvoyés devant le tribunal correctionnel pour des "violences illégitimes" lors de manifestations des "Gilets jaunes", déclare le procureur de la République de Paris, Rémy Heitz, dans une interview diffusée jeudi soir par Le Parisien/Aujourd'hui en France, ajoutant qu'il n'a nullement la volonté "d'éluder ou de minimiser" les dossiers visant des membres des forces de l'ordre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Des policiers seront renvoyés devant le tribunal correctionnel pour des "violences illégitimes" lors de manifestations des "Gilets jaunes", déclare le procureur de la République de Paris, Rémy Heitz, dans une interview diffusée jeudi soir par Le Parisien/Aujourd'hui en France, ajoutant qu'il n'a nullement la volonté "d'éluder ou de minimiser" les dossiers visant des membres des forces de l'ordre.