Les arbres migrent aussi

Depuis sept ans, l'Office national des forêts sauve des arbres du réchauffement climatique en organisant leur transhumance du sud au nord, vers la forêt de Verdun.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C'est à Verdun qu'ils reprennent racine, comme le rappelle France Inter. À côté de pins centenaires, l'Office national des forêts plante depuis une petite dizaine d'années des hêtres en provenance de Marseille, où ils souffrent du réchauffement climatique. L'idée de cette cohabitation est également de croiser les patrimoines génétiques pour faire vivre les bois de Verdun, et en faire un catalogue d'espèces à ciel ouvert. Des arbres de Provence, des Alpes du Sud ou des Deux-Sèvres ont ainsi trouvé refuge sur l'ancien champ de bataille…