UGC «entrave» la concurrence, selon la justice

Par
En relevant «l'intention de nuire», les juges viennent de débouter le groupe UGC de sa procédure engagée contre une petite salle indépendante lyonnaise, Le Comœdia. Une affaire qui témoigne de la guerre que se livrent les exploitants des salles de cinéma en France.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C'est un peu l'histoire de David contre Goliath. Troisième exploitant de cinémas en France, le groupe UGC Ciné-Cité a été débouté, lundi 31 mars, par la justice de sa procédure engagée contre Le Comœdia, petite salle indépendante lyonnaise qui se déclare «harcelée» juridiquement par plus gros qu'elle dans ce dossier. Les motivations du jugement, dont Mediapart a obtenu copie (ici), sont sans appel pour UGC, qui a même été condamné pour procédure abusive. Cette affaire en dit long sur la guerre que se livrent en coulisses les exploitants des salles de cinéma en France pour le contrôle du marché dans un univers ultra-concurrentiel.