Sept civils tués au Burkina Faso le 31 décembre, 39 morts dans des représailles

Par
Le bilan officiel de l'attaque survenue le soir du 31 décembre dans le village de Yirgou, dans le centre du Burkina Faso, a été revu à la hausse vendredi, passant à sept civils tués, et les représailles qui ont suivi ont fait 39 morts.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

OUAGADOUGOU (Reuters) - Le bilan officiel de l'attaque survenue le soir du 31 décembre dans le village de Yirgou, dans le centre du Burkina Faso, a été revu à la hausse vendredi, passant à sept civils tués, et les représailles qui ont suivi ont fait 39 morts.