Interdiction du diesel: le lobby automobile allemand contre-attaque

Par

Conséquence de l’affaire Volkswagen, plusieurs grandes métropoles allemandes ferment leur centre-ville aux véhicules diesels. Mais le très puissant lobby politico-industriel réagit.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Berlin (Allemagne), de notre correspondant.– Outre-Rhin, l’heure est grave pour le lobby pro-diesel. « Un Kulturkampf contre l’automobile est en cours… On veut rééduquer les gens et décapiter l’industrie automobile », assurait récemment le chef du parti libéral Christian Lindner dans les pages du grand quotidien populaire Bild.