Nouvelle route migratoire entre l'Espagne et la France

Par

Alors que l'Espagne est devenue en 2018 la principale porte d’entrée en Europe pour les migrants africains, le Pays basque s'organise face à cette nouvelle route migratoire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Environ 50 000 personnes migrantes sont arrivées sur les côtes andalouses depuis le début de l’année, en provenance du Maroc, ce qui représente près de la moitié des entrées en Europe. Majoritairement venus d’Afrique de l’Ouest et du Maghreb, ces personnes veulent pour la plupart gagner la France. Le Pays basque voit augmenter les passages.