Pour Carola Rackete, la crise climatique ne peut que multiplier les morts en mer

Par

Dans une tribune qu'elle signe dans le Guardian, Carola Rackete estime que ce qu'elle a vu de son bateau en Méditerranée n'est qu'un aperçu de ce que nous réserve l'avenir si « nous n'agissons pas maintenant »

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La crise climatique exacerbe les raisons pour lesquelles les gens sont prêts à émigrer, estime celle qui a été arrêtée par les autorités italiennes pour avoir sauvé des migrants en Méditerranée. Dans une tribune publiée dans le Guardian, elle écrit : « Dans des situations dans lesquelles les gens luttent déjà pour survivre, la crise climatique intensifie la pression, que ce soit par la montée du niveau de la mer, les pénuries d'eau, les dégâts des tempêtes ou les mauvaises récoltes. »