Alassane Ouattara appelle à la réconciliation de tous les Ivoiriens

Par
Retranché dans un «bunker» de sa résidence à Abidjan, Laurent Gbagbo refuse toujours de reconnaître la victoire de son rival, Alassane Ouattara, qui s'est exprimé jeudi dans une allocution télévisée. Après l'échec de l'assaut lancé mardi par ses forces, le président reconnu par la communauté internationale a appelé à une réconciliation nationale et annoncé la mise en place d'un blocus autour de la résidence de M. Gbagbo.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les événements du vendredi 8 avril. Alors que Laurent Gbagbo reste toujours retranché dans sa résidence d'Abidjan, Alassane Ouattara a appelé jeudi soir à la réconciliation de tous les Ivoiriens, dans une allocution télévisée, précisanr qu'un blocus allait être mis en place autour de la résidence du président sortant. Accusant ce dernier de se rendre responsable d'une «crise sécuritaire et humanitaire grave» en refusant de céder le pouvoir, M. Ouattara a dénoncé la présence de «miliciens et de mercenaires» qui ont instauré «un climat de terreur à Abidjan».En outre, le président reconnu par la communauté internationale a annoncé la création d'une commission nationale d'enquête «dont les résultats seront rendus publiques» afin que «les auteurs des crimes perpétrés (soient) lourdement sanctionnés». Il a également indiqué qu'une collaboration «exemplaire» avec les juridictions internationales et les organisations des droits de l'Homme serait opérée «afin d'enquêter, de poursuivre, de juger et de punir sévèrement les auteurs de ces agissements inqualifiables.»