Virginie Maris: «La planète enregistre une extinction de masse sans précédent»

Pour la philosophe de l’environnement au CNRS, la chute de la biodiversité pose un « problème essentiel », celui d’un « certain rapport à la nature, un certain régime de consommation et d’habitation du monde ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Virginie Maris est philosophe de l’environnement au CNRS, auteure de La Part sauvage du monde (Seuil, 2018). Dans cet entretien, réalisé le 27 novembre 2018 sur Mediapart, elle explique que la chute de la biodiversité pose un « problème essentiel », celui d’un « certain rapport au monde, un certain rapport à la nature, un certain régime de consommation et d’habitation du monde ».