ANALYSE: Les concessions de Merkel sur les finances et l'Europe

Par
Pour s'assurer un quatrième mandat consécutif à la tête du gouvernement allemand, Angela Merkel a cédé aux sociaux-démocrates du SPD le contrôle du ministère des Finances, avec la promesse d'une augmentation des dépenses publiques, et a satisfait à leurs exigences en matière de réformes européennes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BERLIN (Reuters) - Pour s'assurer un quatrième mandat consécutif à la tête du gouvernement allemand, Angela Merkel a cédé aux sociaux-démocrates du SPD le contrôle du ministère des Finances, avec la promesse d'une augmentation des dépenses publiques, et a satisfait à leurs exigences en matière de réformes européennes.