Des familles de migrants séparées par les autorités US refusent d'être réunies

Par
Des parents de migrants séparés de leurs enfants par l'administration Trump qui sont retournés chez eux refusent d'être réunis avec leurs enfants car leur pays d'origine est trop dangereux, a déclaré vendredi un avocat de l'American Civil Liberties Union (ACLU).

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

WILMINGTON, Delaware (Reuters) - Des parents de migrants séparés de leurs enfants par l'administration Trump qui sont retournés chez eux refusent d'être réunis avec leurs enfants car leur pays d'origine est trop dangereux, a déclaré vendredi un avocat de l'American Civil Liberties Union (ACLU).