Dix milliards de fonds libyens gelés en Belgique par l’ONU s’évaporent

Plus de 10 des 16 milliards d’euros de fonds libyens, gelés en Belgique en 2011 par l’ONU, ont mystérieusement quitté les comptes d’Euroclear Bank entre fin 2013 et fin 2017. Pourtant, aucune autorisation de dégel n’a été accordée par la Trésorerie du SPF Finances. Le magazine belge Vif/L’Express s’interroge : où est passé l’argent ?

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Est-on à l'aube d'un scandale qui risque d'éclabousser, une fois de plus, l'image de notre petit pays sur la scène internationale ? Le parquet de Bruxelles l'a confirmé au Vif/L'Express : « Il reste un peu moins de cinq milliards d’euros sur les quatre comptes ouverts chez Euroclear Bank SA dont la Libyan Investment Authority et sa filiale Lafico sont les bénéficiaires économiques », explique Denis Goeman, porte-parole du parquet. Or, près de 16,2 milliards garnissaient ces quatre comptes en date du 29 novembre 2013, selon un relevé de comptes qu'Euroclear a communiqué à la Trésorerie du SPF Finances dont nous avons copie.