La CEDH condamne Moscou pour persécution politique contre Navalny

Par
La Cour européenne des droits de l’homme a condamné mardi la Russie pour avoir arbitrairement restreint la liberté d’expression et de circulation à des fins politiques d’Alexeï Navalny, l’un des principaux opposants à Vladimir Poutine.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

STRASBOURG (Reuters) - La Cour européenne des droits de l’homme a condamné mardi la Russie pour avoir arbitrairement restreint la liberté d’expression et de circulation à des fins politiques d’Alexeï Navalny, l’un des principaux opposants à Vladimir Poutine.