Rues désertes à Khartoum pour cause de désobéissance civile

Par
La campagne de désobéissance civile destinée à obtenir la mise en place d'un pouvoir civil au Soudan a vidé les rues de la capitale Khartoum, dimanche, et un homme de 20 ans a été abattu à Omdurman, sur l'autre rive du Nil, ont rapporté témoins et sources médicales liées à l'opposition.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

KHARTOUM (Reuters) - La campagne de désobéissance civile destinée à obtenir la mise en place d'un pouvoir civil au Soudan a vidé les rues de la capitale Khartoum, dimanche, et un homme de 20 ans a été abattu à Omdurman, sur l'autre rive du Nil, ont rapporté témoins et sources médicales liées à l'opposition.