Deux journalistes de Reuters détenus en Birmanie primés par l'Unesco

Par
Les journalistes de Reuters Wa Lone et Kyaw Soe Oo, condamnés en septembre en Birmanie à sept ans de prison pour violation de la législation sur les secrets d'Etat, vont recevoir le prix mondial de la liberté de la presse 2019 de l'Unesco, a annoncé mercredi l'agence onusienne.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Les journalistes de Reuters Wa Lone et Kyaw Soe Oo, condamnés en septembre en Birmanie à sept ans de prison pour violation de la législation sur les secrets d'Etat, vont recevoir le prix mondial de la liberté de la presse 2019 de l'Unesco, a annoncé mercredi l'agence onusienne.