Maduro accuse l'ancien chef du renseignement de trahison

Par
L'ancien directeur des services vénézuéliens du renseignement est un "traître" qui a soutenu l'organisation d'un "coup d'Etat", a dénoncé vendredi le président en exercice, Nicolas Maduro.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

CARACAS (Reuters) - L'ancien directeur des services vénézuéliens du renseignement est un "traître" qui a soutenu l'organisation d'un "coup d'Etat", a dénoncé vendredi le président en exercice, Nicolas Maduro.

Dans une allocution diffusée par la télévision d'Etat, Nicolas Maduro a renouvelé sa confiance dans son ministre de la Défense, Vladimir Padrino, et dans le chef de la Cour suprême, Maikel Moreno.

Selon Washington, qui soutient le président autoproclamé Juan Guaido, ces deux hommes ont discuté avec l'opposition de projets visant à évincer Nicolas Maduro.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale