La dette du Chili envers le peuple mapuche

Par

Racisme, agressions et invisibilité politique ont marqué la relation entre l’État chilien et les Mapuches, groupe majoritaire parmi les peuples autochtones. Toutefois, dans un geste sans précédent, ces derniers disposeront de 17 des 155 sièges de l’Assemblée constituante qui est désignée les 15 et 16 mai.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Santiago (Chili).– Le 7 janvier est une date importante pour Guacolda Catrillanca. C’est son anniversaire. Et cette année, celle de ses sept ans, a eu une saveur spéciale, car un tribunal a reconnu coupable huit policiers pour le meurtre de son père. Camilo, paysan de 24 ans d’une communauté mapuche (« peuple de la terre »), le groupe autochtone majoritaire au Chili, avait été tué d’une balle dans le dos en novembre 2018.