Hillary Clinton promet de lutter contre l'«inversion» fiscale

Par

Cette technique, qualifiée de « combine » par la candidate à l'investiture démocrate, permet aux entreprises américaines de bénéficier d'un taux d'imposition plus bas en rachetant une société étrangère et en délocalisant leur siège sur le papier.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Hillary Clinton a dévoilé mercredi ses projets de lutte contre l'« inversion » fiscale, procédé qui permet aux entreprises américaines de bénéficier d'un taux d'imposition plus bas en rachetant une société étrangère et en délocalisant leur siège sur le papier.