L’Italie ne pense pas à un plan B sur l’euro

Par

Le leader du Mouvement Cinq Étoiles et vice-président du conseil Luigi Di Maio a indiqué que le gouvernement transalpin ne travaillait pas à une sortie de l'euro. Pour l'instant.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans un entretien accordé à la chaîne de télévision TV7, Luigi Di Maio, leader du premier parti politique italien, le Mouvement Cinq Étoiles, et vice-président du conseil du pays, a affirmé que le gouvernement ne cherchait pas à sortir de la zone euro. « Nous n'y pensons pas et le gouvernement ne travaille pas là-dessus. Nous ne pouvons même pas l'imaginer un seul instant. Le gouvernement ne veut pas sortir de l'euro », a-t-il indiqué. Pour autant, il s'est interrogé sur le désir des partenaires de l'Italie : « Si, ensuite, les autres cherchent à nous chasser, je ne le sais pas, mais ce n'est pas notre volonté et nous ne mettrons pas les autres dans les conditions de faire », a-t-il conclu.