Affaire Skripal: May juge très probable la responsabilité de la Russie

Par
Theresa May a déclaré lundi qu'il était "hautement probable" que la Russie soit responsable de l'empoisonnement de l'ex-agent double russe Sergueï Skripal et de sa fille le 4 mars dernier dans le sud de l'Angleterre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LONDRES (Reuters) - Theresa May a déclaré lundi qu'il était "hautement probable" que la Russie soit responsable de l'empoisonnement de l'ex-agent double russe Sergueï Skripal et de sa fille le 4 mars dernier dans le sud de l'Angleterre.