L'option militaire en Libye n'est pas une solution, selon Rome

Par
Le président du Conseil italien Giuseppe Conte estime qu'aucune intervention militaire étrangère ne saurait régler le conflit en cours en Libye, dans une interview publiée samedi par le quotidien Il Fatto Quotidiano.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

MILAN (Reuters) - Le président du Conseil italien Giuseppe Conte estime qu'aucune intervention militaire étrangère ne saurait régler le conflit en cours en Libye, dans une interview publiée samedi par le quotidien Il Fatto Quotidiano.