Glenn Greenwald parle d’Edward Snowden, et inversement

Depuis des années, le gouvernement américain s’oppose à l’utilisation de routeurs, et autres outils de transmission sur Internet, de fabrication chinoise, accusés de permettre aux autorités chinoises d’espionner les internautes. Et pourtant, des documents internes à la NSA montrent que les Etats-Unis font exactement ce qu’ils accusent Pékin de faire. C’est ce que révèle le journaliste et juriste Glenn Greenwald dans son nouveau livre, No place to Hide, comme le raconte le Guardian.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Depuis des années, le gouvernement américain s’oppose à l’utilisation de routeurs, et autres outils de transmission sur Internet, de fabrication chinoise, accusés de permettre aux autorités chinoises d’espionner les internautes. Et pourtant, des documents internes à la NSA montrent que les Etats-Unis font exactement ce qu’ils accusent Pékin de faire. C’est ce que révèle le journaliste et juriste Glenn Greenwald dans son nouveau livre, No place to Hide, comme le raconte le Guardian.