Ces réfugiés, chassés des Etats-Unis, qui trouvent la mort en rentrant chez eux

Par

Une enquête du Guardian sur les violences subies par les immigrés en Amérique centrale.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Chaque année, des milliers de Honduriens ou de Salvadoriens partent vers les Etats-Unis dans l’espoir de trouver une vie meilleure et plus sûre. Beaucoup sont expulsés par les autorités américaines. Leur retour au pays fait d’eux des cibles privilégiées pour les gangs auxquels ils ont voulu échapper.