Ali Bongo regagne le Gabon après sa convalescence au Maroc

Par
Le président gabonais Ali Bongo, en convalescence au Maroc après avoir subi un AVC le 24 octobre dernier alors qu'il se trouvait en Arabie saoudite, devait regagner le Gabon ce lundi, a-t-on déclaré de source gouvernementale.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

LIBREVILLE (Reuters) - Le président gabonais Ali Bongo, en convalescence au Maroc après avoir subi un AVC le 24 octobre dernier alors qu'il se trouvait en Arabie saoudite, devait regagner le Gabon ce lundi, a-t-on déclaré de source gouvernementale.

Il y a une semaine, une dizaine d'officiers ont tenté de prendre le pouvoir en son absence mais ont été neutralisés.

Agé de 59 ans, Ali Bongo préside le Gabon depuis la mort de son père, Omar, en 2009. Il a été réélu en 2016.

Dans son discours du Nouvel an, il a reconnu souffrir de problèmes de santé mais a assuré qu'il se remettait.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale