L'affaire Maassen ne fera pas éclater la coalition, assure Merkel

Par
Les dissensions entre conservateurs et sociaux-démocrates allemands sur l'avenir du chef des services de renseignement intérieur (BfV) ne provoqueront pas l'éclatement de la grande coalition, a assuré vendredi la chancelière Angela Merkel.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BERLIN/VILNIUS (Reuters) - Les dissensions entre conservateurs et sociaux-démocrates allemands sur l'avenir du chef des services de renseignement intérieur (BfV) ne provoqueront pas l'éclatement de la grande coalition, a assuré vendredi la chancelière Angela Merkel.