L'armée patrouille dans les rues après des émeutes au Zimbabwe

Par
L'armée s'est déployée mardi dans les rues des principales villes du Zimbabwe pour dissuader les manifestants de descendre dans la rue, au lendemain d'émeutes contre la forte hausse des prix du carburant qui ont fait au moins trois morts.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

HARARE (Reuters) - L'armée s'est déployée mardi dans les rues des principales villes du Zimbabwe pour dissuader les manifestants de descendre dans la rue, au lendemain d'émeutes contre la forte hausse des prix du carburant qui ont fait au moins trois morts.