Le ton monte entre Pékin et Ottawa après la condamnation d'un Canadien

Par
La Chine "désapprouve fortement" les propos du Premier ministre canadien Justin Trudeau dénonçant l'"arbitraire" condamnation à la peine capitale d'un Canadien pour trafic de drogue, a déclaré mardi le ministère chinois des Affaires étrangères.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PÉKIN (Reuters) - La Chine "désapprouve fortement" les propos du Premier ministre canadien Justin Trudeau dénonçant l'"arbitraire" condamnation à la peine capitale d'un Canadien pour trafic de drogue, a déclaré mardi le ministère chinois des Affaires étrangères.