Une journaliste de la télévision iranienne arrêtée aux Etats-Unis

Par
Une journaliste travaillant pour le service anglais de la chaîne publique iranienne Press TV a été arrêtée aux Etats-Unis pour des faits non précisés, a annoncé mercredi son employeur.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

DUBAI (Reuters) - Une journaliste travaillant pour le service anglais de la chaîne publique iranienne Press TV a été arrêtée aux Etats-Unis pour des faits non précisés, a annoncé mercredi son employeur.

Le ministère iranien des Affaires étrangères a exigé sa libération immédiate.

Marziyeh Hashemi, qui est née aux Etats-Unis, a été arrêtée dimanche à l'aéroport international de St. Louis, dans le Missouri, et transférée à Washington où elle a été placée en garde à vue dans un centre du FBI.

Selon Press TV, aucune inculpation ne lui a été notifiée. Déclarée sous le nom de Melanie Franklin, elle en a changé après sa conversion à l'islam, précise la chaîne, selon laquelle ses gardiens lui ont interdit de porter le voile et lui ont servi du porc.

"Nous condamnons l'arrestation illégale de Marziyeh Hashemi, journaliste et présentatrice de Press TV, et son traitement inhumain en prison à Washington", a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, cité par l'agence de presse Irna.

Hashemi se trouvait aux Etats-Unis pour rendre visite à sa famille. Aucun commentaire n'a pu être obtenu auprès du FBI.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale